Sélectionner une page
Villes étapes du tour de France : pour des clauses RSE dans les cahiers des charges

Villes étapes du tour de France : pour des clauses RSE dans les cahiers des charges

Oui le tour de France doit faire des efforts en matière de développement durable et de RSE et il en fait déjà. Mais il n’ira pas plus loin si on ne s’y met pas tous. Les villes d’accueil en premier. Pour postuler les villes doivent accepter un cahier des charges. Il serait intéressant de savoir s’il contient des clauses environnementales et lesquelles (un peu plus que nettoyer après la course et offrir un bouquet de fleurs issues de l’agriculture raisonnée façonné par des personnes en parcours d’insertion par exemple). Et s’il n’y en a pas (ou pas assez) les renforcer.

Messiers, mesdames les maires, il serait sans doute beaucoup plus pédagogique et efficace de montre l’exemple en organisant l’accueil tel que vous le souhaitez plutôt que de montrer l’exemple du refus. Et vous expérimenteriez des solutions que nous aurions plaisir à mettre en oeuvre ensuite

Lire l’article de LIbération

La relance vélo sera-t-elle un bienfait pour les piétons ?

La relance vélo sera-t-elle un bienfait pour les piétons ?

La Covid 19 fait le bonheur des mobilités actives et des élus qui peuvent s’acheter rapidement une étiquette verte et vertueuse. La question c’est quand les mobilités actives sont réduites au vélo. Et c’est quand même ce qu’on observe en ce moment. Pas question de bouder notre plaisir mais il faut constater que les pîstes cyclables mal pensées peuvent constituer de véritables coupures urbaines pour les piétons et générer des conflits d’usage vélo et piétons particulièrement.

L’appel à projet du gouvernement le prévoit. Tous les projets financés devront s’appuyer sur une étude préalable. Souhaitons cependant que toutes ces études soient des études mobilités actives et pas seulement vélo

En savoir plus en lisant l’article de localtis

L’écologie dans le sport : pas suffisant de dénoncer et d’interdire

L’écologie dans le sport : pas suffisant de dénoncer et d’interdire

L’écologie dans le sport ce n’est pas seulement dénoncer et interdire !! Le maire de Lyon parle de tour de sexiste et polluant, A Bordeaux le sapin de Noêl est interdit. En faisant cela croient-ils aider à la construction d’un sport (d’une société) plus verte et solidaire ? Je ne le pense pas. Et les maires qui adoptent cette posture un brin démagogique devraient au contraire accompagner les efforts des organisateurs en mettant à leur disposition des équipements et services vertueux. Beaucoup le font et savent que ce n’est pas si facile. Encourageons les !

Messieurs les maires qui dénoncent les comportements des autres montrez-nous en quoi votre gestion des équipements, des services des sports sont exemplaires et comment vous y parvenez. Nul doute que cela rendra service à tout le monde !

Une mise au point de localtis que nous vous encourageons à lire