Sélectionner une page
Plan de relance : pour quand les propositions de la filière sport ?

Plan de relance : pour quand les propositions de la filière sport ?

Le sport réclame à corps et à cris un plan de relance. Ce qui lui a permis d’obtenir un lot de consolation de 120 Millions € quand même. Cela ne répond que partiellement à la question « un plan de relance pour le sport, pour faire quoi ? »

Et si le sport faisait sienne la proposition de Kennedy (de mémoire…) « le matin quand tu te lèves ne pense pas à ce que l’Amérique fait pour toi, penses à ce que tu peux faire pour l’Amérique ». Et l’homme a marché sur la Lune.

Bon on en espère pas autant du sport mais quand même, ce serait une excellente occasion de mettre en application ces valeurs du sports qui lui servent encore à justifier de l’obtention de prébendes. Et en plus c’est maintenant possible puisque les acteurs du sport, du licencié au ministre en passant par les fabricants et les collectivités travaillent de concert au sein de l’Agence Nationale du Sport

Lire l’article de localtis sur les engagements de la filière bâtiment et le plan de relance https://bit.ly/2GVNNvl

La relance pour faire évoluer les structures du sport

La relance pour faire évoluer les structures du sport

120 Millions d’euros du plan de relance seront consacrés au sport.

30 Millions pour les pertes de ressources des fédérations et associations et le développement du sport à distance via le numérique, 50 millions pour les économies d’énergie dans les équipements sportifs, 40 millions pour l’emploi…

Le piège serait que ces fonds ne soient pas utilisés pour faire évoluer les modalités de développement des activités sportives. Le changement climatique, trouver de nouvelles formes d’organisation des manifestations pour les rendre plus vertueuses sur le plan écologique et social, décarbonner les équipements sportifs… demande aujourd’hui plus que des améliorations à la marge. Il faut des changements structurels.

Utilisons ces fonds pour créer une filière d’excellence de nouveaux équipements sportifs, formons des cadres ouverts aux dimensions sociétales du sport, développons de nouvelles formes de compétition et de pratique via le numérique. Tout sera dans l’exécution

Lire l’article de France informatique

Le sport amateur en attente de relance

Le sport amateur en attente de relance

Le sport en panne de relance… Bien sûr le sport a profité des mesures générales : chômage partiel, prêts garantis, paiement des subventions décidées sans attendre leur exécution mais c’est essentiellement le sport pro qui en a bénéficié. Ce ne sont pas les 15 M€ de l’Agence Nationale du Sport (redistribution de sommes existantes sans affectations nouvelles) qui feront la maille. On attend des mesures fortes de l’Etat.

Lire l’article de Novetic https://buff.ly/2ZbdI8T