Sélectionner une page

C’est l’appel qu’aurait pu lancer le CNOSF au moment où la situation sanitaire conduit le gouvernement à imposer un deuxième confinement. Et si le but de l’appel est d’attirer l’attention des gouvernants sur le sport et en faire un secteur prioritaire les raisons existent.

Les contributions du sport à la sortie de crise Covid

  • La préservation du modèle social français. Au moment où nous venons d’être une nouvelle endeuillé rappeler que le sport est une école de diversité et de fraternité est essentiel. Il lutte contre les dérives sectaires et doit amplifier ses efforts.
  • La santé : en ces temps de confinement le sport aide à lutter contre le stress et la dépression, maintien en forme. Et en cette période chacun peut se fixer des objectifs et faire mieux. D’ailleurs beaucoup de fédérations mettent des programmes en ligne sur les sites ou Facebook
  • Le lien social : les bénévoles confinée risquent de déserter les associations : le sport les mobilise pour conserver du lien entre les adhérents, maintenir du lien social au-delà de la pratique sportive

Alors c’est vrai la situation pénalise le mouvement sportif. Sur le plan économique le sport pro souffre et les fédérations aussi. Elles sont aidées, elles devront l’être encore plus. Mais il est temps pour les associations locales qui avaient encaissées les cotisations, touché les subventions sans obligations de les mettre en œuvre et disposent de fond associatifs importants d’utiliser ces moyens au service de la communauté.

Penser le sport d’après, changer de système

Il faut accepter que les rassemblements de personne soient un élément clé de la diffusion du virus et qu’il faut les limiter. C’est l’occasion comme le propose Kevin MEYER dans une récente tribune « de considérer que nous sommes une partie des solutions, que nous devons changer de système ». La sociabilité sportive sans la rencontre physique, les compétitions sans déplacements carbonés, consommer avec raison les matériels et équipements sportifs cela semble impossible. Avons-nous le choix ? Déjà la FF Tir à l’arc organise une compétition à distance, la Federation internationale de Gymnastique organise une compétition internationale de PARKOUR entièrement en ligne. C’est le moment d’innover.

Oui le sport mérite l’attention des gouvernants. Pour cela il doit moderniser son discours sur les valeurs du sport et actualiser la contribution qu’il apporte à notre société. Il doit cesser de se comporter uniquement en solliciteur et mieux préparer l’avenir. Beaucoup au sein du sport le pensent. Il est temps qu’ils s’expriment.